4.034 blousons avec cols de fourrure en chien et chat, saisis par les douanes

4.034 articles en provenance de Chine avec cols de fourrure en chien et chat, prohibés à  l’importation en France, ont été saisis dans un entrepôt parisien. Le Museum d’Histoire Naturelle, consulté pour expertise des blousons et manteaux saisis, après une première analyse du laboratoire des Douanes, a confirmé l’origine des peaux, issus notamment de chiens viverrins. C’est la première fois que ce type de marchandises est découvert sur le sol français par les services des douanes.

L’opération a été réalisée dans les locaux de la société importatrice le 10 octobre 2008. Ce qui a alerté les autorités douanières, est que « les lots sentaient l’animal alors que la marchandise avait été déclarée comme étant fabriquée en poils synthétiques », déclare Sophie Hocquerelle du service de communication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut