Des scientifiques démontrent que vendre ses propres affaires fait vraiment “mal”

 

Les sites Internet permettant de vendre des objets d’occasion connaissent un grand succès, et les vide-greniers n’ont jamais été autant à  la mode. Or, d’après une étude américaine publiée dans la revue médicale Neurons, vendre ses propres affaires serait réellement douloureux. Pour les besoins de l’étude, l’équipe du Dr. Brian Knutson, de l’université Stanford, en Californie, a testé grâce à un IRM les conséquences de la vente d’objets sur le cerveau de 24 personnes.

D’après les réactions observées, le fait de vendre ses objets personnels entraînerait une réaction émotionnelle comparable à  la douleur physique.

Durant le test, quand les volontaires envisageaient de vendre un de leurs objets, les parties du cerveau associées à  la douleur s’activaient. Plus les personnes tenaient à  leur objet, et plus ces parties s’activaient.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut