Habiller un enfant coûte en moyenne 325 euros par an

D’après une étude rendue publique par le cabinet d’analyses Precepta, le budget annuel moyen pour habiller un enfant s’élève à 325 euros. Si ce chiffre se stabilise, le cabinet a noté de nouveaux comportements d’achat chez les ménages français, en raison de leurs problèmes de pouvoir d’achat. Dans un communiqué, Precepta parle de « comportements volatiles » de la part des jeunes parents (25 à 34 ans), qui achètent à la fois des produits premier prix et des marques.

Les parents ont tendance à acheter davantage de vêtements premier prix, dans le but de pouvoir acheter des vêtements de marque de temps en temps. « De plus en plus avertis, les parents recherchent les bonnes affaires dans des circuits de distribution entrée de gamme, voire discount, pour pouvoir se faire plaisir ou faire plaisir à leurs enfants en achetant ponctuellement des marques haut de gamme », note Precepta.

Les ménages achètent d’autant plus de marques que les enfants grandissent, et qu’ils deviennent « plus sensibles à  la mode ».

D’une manière générale, les distributeurs spécialisés dans l’habillement enfant, tels que Petit Bateau et Okaïdi, ont tendance à perdre du terrain par rapport aux chaines de grande diffusion, comme La Halle ou Gemo, qui affichent des prix plus concurrentiels.

Ces chiffres confirment les dernières tendances du secteur de l’habillement. D’après les résultats de l’étude Ipsos-Marques Avenue 2008, le prix est pour la première fois le principal critère d’achat d’un vêtement des Français, devant le style et la qualité du vêtement.

Les chiffres de l’institut français de la mode (IFM) confirment également que les Français font des économies sur le shopping depuis le début de l’année. Une baisse de 2,1% des ventes de textile et habillement a été notée au premier trimestre 2008, comparativement à  2007.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut