La sécurité des vêtements pour enfants remise en question

La Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC) lance une alerte sur la sécurité des vêtements pour enfants. Dans un communiqué diffusé lundi 3 novembre, elle signale de nombreuses défaillances sur des articles testés : étoffes se déchirant trop facilement et boutons et éléments décoratifs détachables et susceptibles d’être avalés par des enfants en bas âge.

Ces tests, qui ont porté sur 45 articles, interviennent après de nombreux accidents de la vie courante mettant en cause les accessoires de vêtements pour enfants. Entre 2004 et 2006, l’Institut de Veille Sanitaire a enregistré 30 accidents de ce genre.

La CSC, dans un avis rendu le 16 octobre, fait état cependant de l’impossibilité de contrôler l’ensemble du marché tant les circuits de distribution et le nombre d’articles vendus sont importants et éclectiques. D’où la nécessité d’agir en amont, en renforçant la politique de prévention engagée au niveau européen.

C’est pourquoi la CSC recommande de ne pas recourir à  des éléments décoratifs détachables, sources de dangers pour les enfants de moins de 36 mois, et invite les pouvoirs publics à relayer ces messages au niveau européen, sur le thème notamment de l’interdiction de substances chimiques dangereuses (phtalates et formaldéhyde) ou de métaux lourds.

La Commission invite par ailleurs les professionnels à se référer aux mises en garde faites par les organismes certificateurs. Aux consommateurs français, elle conseille de passer à  la machine tous les vêtements pour enfants avant une première utilisation pour éliminer les éventuels composants allergènes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut