Le musée Christian Dior consacre une exposition au dandysme

A partir du 1er mai, le musée Christian Dior, à  Granville (Manche), programme l’exposition « Dandysme 1808-2008 ». Cette exposition temporaire marque le bicentenaire de lanaissance de Jules Barbey d’Aurevilly, qui donna dès 1845 sa première définition au dandysme dans son ouvrage Du dandysme et de Georges Brummel. Mêlant la mode, la littérature et les arts, l’exposition revisite l’histoire de ce concept, de Barbey d’Aurevilly à  Christian Dior.

Le dandysme est un courant de mode et de société, originaire de l’Angleterre de la fin du XVIIIe siècle, et « associant un raffinement vestimentaire à  un esprit décalé et impertinent dans l’univers de la mode », indiquent les organisateurs de l’exposition.

Les vêtements symboliques de ce courant, tels que les gilets, redingotes, et costumes, ainsi que les accessoires (cravates, éventails, cannes, chapeaux hauts de forme, souliers) sont exposés à  travers des portraits et des documents.

Une partie de l’exposition porte sur la revisite du dandysme par la maison Dior à  la fin du XXème siècle, notamment à  travers le « dandysme androgyne », incarné par le travail de John Galliano.

Dandysme 1808-2008, de Barbey d’Aurevilly à  Christian Dior
Du 1er mai au 21 septembre 2008
Musée Christian Dior, Villa « les Rhumbs », 50400 Granville
Prix : 6 euros, tarif réduit 4 euros

Site : www.musee-dior-granville.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut