Les soldes débutent mercredi dès 8 h, dans un contexte morose pour l’habillement

Mercredi 25 juin, à  8h, sonne le coup d’envoi des soldes d’été 2008 dans la plupart des départements français. Cette édition survient après plusieurs mois difficiles pourl’habillement, qui annoncent de nombreux stocks à  écouler. D’après les dernières données de l’Institut Français de la Mode (IFM), le début d’année 2008 est le plus mauvais depuis près de quinze ans pour le secteur de l’habillement.

Les ventes d’habillement ont baissé de 9,1% en mars 2008, par rapport à  mars 2007, puis de 8% en avril. Durant les quatre premiers mois, une chute de 3,5% des ventes d’habillement a été enregistrée en France, soit « le plus mauvais résultat observé pour un début d’année depuis 1994 », selon l’IFM.

D’après l’Institut, la météo n’a pas facilité l’écoulement des collections printemps-été.

Cependant, la raison principale de ces mauvais chiffres serait « le retour de l’inflation ». « Le renchérissement des produits pétroliers et des produits alimentaires » aurait nuit à  l’habillement, les ménages étant « contraints d’effectuer des arbitrages budgétaires plus rigoureux ». Pour l’IFM, « les dépenses d’habillement semblent en avoir fait les frais », alors que les prix du secteur stagnent.

Si la plupart des préfets ont choisi la date du 25 juin pour débuter les soldes, onze départements verront les prix bradés un peu plus tard. Dans neuf départements (Alpes de Haute-Provence, Alpes Maritimes, Aude, Bouches du Rhône, Gard, Hautes-Alpes, Hérault, Pyrénées Orientales, Var), les soldes débuteront le 2 juillet.

En Haute-Corse et en Corse-du-Sud, il faudra patienter jusqu’au 9 juillet pour faire de bonnes affaires, d’après la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) .

Les habitants de ces départements pourront toutefois profiter de remises en faisant leurs achats sur Internet, puisque les soldes débuteront mercredi 25 juin à  8h sur la Toile, conformément à  la législation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut