Les ventes d’habillement en recul de 2,3% en 2008, mais en légère hausse en septembre

Les ventes d’habillement, qui enregistrent une baisse globale de 2,3% sur l’année, connaissent un petit sursaut en septembre, soit une hausse de 1%. 2008 reste néanmoins la plus mauvaise année depuis la crise de 1993, d’après les chiffres publiés le 3 novembre par l’Institut français de la mode (IFM). ‘ »Après un très mauvais mois d’août, on peut penser que ce bon résultat découle d’un report de consommation des ménages », indique l’étude.

« Il n’y a pas d’homogénéité dans le repli de la consommation. C’est pourquoi on ne préfère pas parler de crise de la consommation. La conjoncture est néanmoins difficile, il ne faut pas se voiler la face », explique Charles Tillard-Tête, responsable du panel distribution (Distribilan) à  l’IFM.

Les magasins populaires réalisent de très bons chiffres avec une hausse de 6,9 % par rapport à  l’an dernier. La vente à distance (catalogues et ventes en ligne) s’en tire également à  bon compte, avec une hausse de 5,4% mais « la progression est insuffisante pour tirer l’ensemble du secteur », nuance Charles Tillard-Tête. Et les chaînes de grande distribution affichent aussi une hausse de 2,8%. Quant aux ventes d’habillement en hypermarchés et supermarchés, elles se maintiennent.

Ce sont les indépendants multimarques qui, avec une baisse de 0,9 % des ventes, et les grands magasins, avec une baisse de 1,7%, pâtissent le plus de la situation actuelle.

Si l’on se réfère aux résultats par rayon, le prêt-à-porter hommes se porte bien (+ 4,3%). « C’est une tendance de fond », relève le responsable de Distribilan. « La moitié des dépenses sont effectuées par les moins de 35 ans ». Tout comme les vêtements enfants, en hausse de 5,3%.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut