Les ventes d’habillement au plus bas en août 2008, comparable à la crise de 1993

Les ventes d’habillement ont reculé en août de 9,2% confirmant la tendance générale à la baisse depuis 2007. Parmi les premières raisons avancées par l’Institut français dela mode (IFM) : la baisse du pouvoir d’achat et une météo défavorable, qui font de 2008 l’année la plus noire pour ce secteur depuis la crise de 1993.

Ce bilan est néanmoins à nuancer. Le mois d’août est généralement connu pour être le plus calme de l’année du fait du creux des vacances scolaires. De plus, cette baisse est répercutée différemment selon les types de magasins.

Ce sont les ventes à distance qui accusent le coup le plus sévèrement avec un recul de 19,8 %. Les chaînes de grande diffusion s’en sortent moins mal (- 4,3 %). Les autres types de commerces affichent en moyenne des chiffres d’affaires de – 8% environ. Ce sont les rayons femme et les petites pièces hommes qui ont le plus pâti de ce ralentissement.

En analysant les chiffres sur la période janvier-août 2008 pour les secteurs de l’habillement et du textile, on relève une baisse globale de 2,7 % en valeur.

Si l’on observe les chiffres d’un peu plus près, c’est l’industrie textile qui enregistre la chute la plus violente : – 9,6 % de janvier à août 2008. Des chiffres comparables à ceux observés en 1993. Importations comme exportations de textile sont à  la baisse.

Sur le front de l’habillement, la situation est moins alarmante. Les exportations sont même en légère hausse vers l’Union Européenne et plus encore hors UE (Russie, Arabie Saoudite, Emirats arabes). Les importations d’habillement baissent dans l’Union européenne (- 7 %) au profit des produits asiatiques (+ 5 %). Ce sont les pays asiatiques qui, dans cette crise, tirent leur épingle du jeu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut