Soldes d’été : raz-de-marée attendu sur le Web

 

Mercredi 25 juin à 8h débutent les soldes d’été dans presque tous les départements. Depuis plusieurs saisons, les Français sont nombreux à  faire les soldes sur Internet,plutôt qu’en boutique. Cette option offre un avantage précieux, celui de ne pas subir la foule. Au mois de janvier dernier, durant les soldes d’hiver, des records de ventes avaient été battus le Web, dès les premiers jours. L’édition estivale ne devrait pas déroger à la règle, avec des réductions allant jusqu’à -70%.

Au mois de janvier dernier, des hausses importantes de traffic et de chiffre d’affaire ont été enregistrées sur les sites de vente en ligne de produits d’habillement. Les vépécistes, en particulier de La Redoute et des Trois Suisses, bénéficient particulièrement des soldes sur Internet.

Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), le chiffre d’affaires réalisé mercredi 8 janvier, premier jour des soldes d’hiver, sur les sites marchands était 3,5 fois supérieur à  un jour moyen.

Sur Internet, les achats de vêtements et accessoires sont les plus prisés en période de soldes. D’après une étude Brandalley/Benchmark Group, parue en février dernier, 70,8% des produits achetés sur Internet en période de soldes sont des vêtements et des accessoires de mode.

Cette enquête révélait également que les clients sont de plus en plus nombreux à  privilégier le Web durant les soldes : 36,4% des internautes interrogés avaient un « budget soldes » plus important sur Internet qu’en magasin. Les résultats moyens enregistrés par les magasins lors des dernières soldes d’hiver ont en partie été attribués à  la concurrence du Web. Les commerçants parisiens, interrogés à ce sujet par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, ont déclaré se sentir « de plus en plus concurrencés par les ventes sur Internet pendant les soldes ».

Les produits les plus achetés sur Internet pendant les soldes (Brandalley/Benchmark) :
1. Vêtements, accessoires, articles de mode (70,8%)
2. CD, DVD, Livres (16,4%)
3. Produits high-tech (14,9%)
4. Mobilier, électroménager (10,7%)
5. Parfums (10%)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut