Concours Lépine 2008 : 5 produits récompensés indispensables pour la maison

Créé par Louis Lépine, le Concours éponyme récompense les inventions les plus innovantes et originales depuis 1901. De la machine à laver la vaisselle (1912) au jeu des 1.000 bornes (1956) en passant par le stylo à  bille (1919), le Concours Lépine a permis de dévoiler des inventions aujourd’hui ancrées dans les moeurs. Voici les innovations récompensées de l’année 2008 indispensables pour la maison.

Le 11 mai dernier, à la Foire de Paris, sur 500 créations présentées, c’est l’ordinateur simplifié Magui qui a été récompensé pour son utilité, son ingéniosité et son originalité. Pourtant, quelques 250 autres prix ont été distribués au cours de cette édition. Voici cinq produits primés indispensables pour la maison.

Le « Babystop » de Bertrand Wartel, Grand Prix du Sénat et Grand Prix des Inventeurs M6 Boutique
Babystop est une invention très utile qui empêche les jeunes enfants de pénétrer dans une pièce considérée comme dangereuse (qui débouche sur des escaliers, un garage, ou encore une cave). Il se matérialise sous forme de carré sécurisé de serrure adaptable en 2 minutes sur toutes les poignées de porte. L’ouverture de la porte nécessite un mouvement spécial du poignée très simple à réaliser pour les adultes mais impossible à effectuer pour les enfants. Ce système innovant évite la mise en place de barrière ou de verrou. Babystop a également été récompensé de la Mention Spéciale du Design, lui permettant d’être exposé pendant 4 mois à la Cité des Sciences de la Villette.
Prix : 29,50 euros
Site : www.babystop.fr

La charnière de protection enfants « Sathys » d’Alain Deveze, 1er Prix de la Préfecture de Police
« Sathys » (Safety Anti-Trauma Hand System) est un principe de charnière qui vise à apporter sécurité et design sur les portes et charnières de porte, évitant aux enfants de s’y coincer les doigts. En plus, la charnière de protection enfants se monte et se démonte très simplement.
Prix : non communiqué
Site : devezedesign.chez-alice.fr

La chaise longue « NeoSun » de Rudi Valloir et Olivier Schindler, Prix du Président du Jury
Cet été les séances de bronzage dans le jardin vont se faire sans aucun effort grâce à  la nouvelle chaise longue NéoSun. Plus la peine de se lever toutes les 30 minutes et de déplacer son transat dans tous les sens pour chercher l’axe du soleil, NéoSun permet de faire pivoter le transat à 360° grâce à ses accoudoirs, sans le moindre effort. Cette rotation est rendue possible grâce à  un anneau mobile incorporé dans le socle de la chaise longue. NéoSun est distribuée par la société du même nom, spécialisée dans les énergies renouvelables.
Prix : non communiqué
Site : www.neosun.fr

Le lit « Cosmovoïde » de Roland Manno, Médaillé d’Or
Le lit « Cosmovoïde » est d’abord original par sa forme d’oeuf. Mais il est également caractérisé par ses sommiers individuels suspendus désolidarisés de la structure autoporteuse par suspension, même principe que pour les hamacs. En plus, il est équipé de plusieurs lumières, d’une télévision intégrée au pied du lit, d’un lecteur DVD, d’un ensemble home-cinéma haute définition, de six prises de courant et d’une prise téléphone.
Prix : à partir de 39 000 euros
Site : www.cosmovoide.fr

Le fauteuil-releveur de Didier Vignard, Prix du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales
Didier Vignard, Directeur général de la société Medikacom spécialisée dans la matériel médical, a imaginé un fauteuil, équipé d’un repose-pied, pouvant prendre plusieurs positions sans que l’utilisateur ne fasse le moindre effort. Une seule pression sur la télécommande à fil permet de se retrouver en position allongée avec les jambes relevées ou de monter le fauteuil en position haute inclinée pour s’asseoir ou se relever sans aucune difficulté.
Prix : non communiqué
Site : www.medikacom.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut